Transes musicales. (facile, je sais.)

Episode 4 : Où il sera question de bière, de pisse et de vomi (ça fait envie je sais).

Ami lecteur, tu dois savoir avant de me lire que je dois être à l’Ubu dans moins d’une heure pour le concert de La terre tremble !!! (sympa), mais bon, je tenais quand même à te mettre au courant de mes pérégrinations musicales depuis mercredi. Et puis, avec Marion, on s’est dit que ça pourrait être sympa de te parler de pourquoi les Trans/Bars en trans, c’est bien. Donc on va faire dans l’ordre chronologique, à savoir ce que j’ai vu/raté, ce qui était bien et ensuite ce que je vais voir et pourquoi c’est important d’y aller aussi.


John & Jehn, The Cribs, Franz Ferdinand, samedi dernier au Liberté, c’était absolument fantastique, je dirais même complètement AWESOME (adjectif suprême) (sauf pour les Cribs) et on va en parler bientôt dans un article super long et détaillé et tout, parcequ’on va pas se limiter à trois pauvres lignes et que la review de très bon concert est un plat qui se mange froid.

Laetitia Sheriff, mercredi soir au 1929, c’était très sympathique, un peu dans le style de Final Fantasy (le musicien), à savoir looper, auto-harmonisation, do it yourself, mais en plus dissonant et barré. C’était quand même un poil monotone, ce qui est très dommage parceque les rares fois où c’était bien rythmé, c’était vraiment génial. Sinon le même soir, il y avait We Only Said et ça par contre, c’était vraiment, vraiment bien, un très bon mélange entre Foals et Mogwai pour les parties les plus post-rock, des bons changements de rythme, une voix qui laisse un peu à désirer mais bon les choeurs pouvaient pas faire leur boulot (problèmes techniques) donc on pardonne, surtout qu’au final, ca collait plutôt bien avec l’esprit des chansons.

Hier soir, je suis allé aux Trans, les Trans, voir The Whitest Boy Alive au Liberté, le truc que j’attendais peut être le plus de ces quatre jours de folie, et bien j’ai pas été déçu (enfin si mais c’est pas de leur faute s’ils ont joué que 5 chansons). Ils sont justes trop géniaux, trop timides mais avec plein de bonne volonté et le public était vraiment sympa, je l’avais imaginé beaucoup moins cool. Donc c’était bien, et ah oui ils ont fait Island et 1517 à la suite, donc respect. C’était vraiment trop fort, et en plus le batteur quand il est content, il ressemble à Sheldon qui sourit, donc ça fait peur et c’est drôle en même temps. Sinon après il y avait V.V. Brown mais c’était vraiment pas mon truc, enfin j’aime pas sa voix, mais l’instrumental avait un petit côté Gossip, donc ça allait quand même. De toute manière, il fallait qu’on aille au 1929 pour voir Howard Hughes, donc on a vu que 3 chansons, et c’était suffisant.

Howard Hughes jouait en fait en première partie, donc suite à une belle inversion dans les programmes j’ai regardé Kid Bombardos et puis après j’ai fait mon gros profiteur et j’ai fait genre “oui carrément, je fais la review de Howard Hughes et oh je suis ennuyé parcequ’on a pas vu le concert” pour pouvoir aller l’interviewer. J’étais passablement fatigué et vraiment pas en mode chanteur-de-Coming Soon-à-50-centimètres-de-toi-en-train-de-te-juger-sur-la-gueule-de -tes-questions, mais dans l’ensemble c’était sympa. J’essayerais de rédiger un truc potable bientôt aussi parcequ’ils ont dit des trucs intéressants et drôles. Y’avait même leur producteur, Ben Lupus et Billy Jet Pilot, donc j’étais content.

Ce qui nous amène à aujourd’hui, avec au programme :
La Terre tremble !!! dans putain une demie heure ! Bon en gros, c’est un croisement entre Foals et les Dodos en plus dissonant donc je vais aller voir ce que ca vaut en live.
Poor Boy ensuite qui a l’air d’être méga varié avec du très bon, et du très bizarre donc pareil à voir ce que ça donne.
TV Glory, ca va dépoter grave, mais ça je le savais déjà, donc je suis content.

Et ce soir les Russian Sextoys deuxième gros concert attendu des Bars en Trans donc je vais faire tout ce que je peux pour aller les interviewer, parcequ’ils ont l’air très drôles.

Sinon dans les jours qui viennent, les West Indies Desires ça va être bien je pense, et puis Music Is Not Fun avec Skip The Use au 1929 (ma deuxième maison), ca aussi ca va être chouette.

Tenez, écoutez ces deux chansons et détendez vous :

Death Cab For Cutie – Pictures In Exhibition

Camera Obscura – Let Me Go Home