Here It Comes.

Bonne nouvelle les amis : le groupe anglais dont tout le monde se fout en France à part moi, Sound Of Violence, et quelques gens très sympathiques va sortir un nouvel album le 1er février, soit dans un peu moins d’un mois ! The Sunshine Underground a en effet dévoilé l’artwork du nouveau disque et ça ressemble à ça :

Une sympathique inspiration constructiviste sur fond vaguement politique et une nouvelle touche artistique sur des convictions déjà présentes sur le premier album.
Pour ce qui est de la musique, quatre chansons sont déjà en écoute sur le Myspace du groupe, et je suis pour l’instant relativement partagé. Ils ont changés, c’est indéniable, mais explorent deux directions un peu contradictoires : d’une part les beats electro sont plus présents et les dissonances plus nombreuses, ce qui constitue un très bon point mais ils semblent malheureusement tomber plus fréquemment dans l’écueil ennuyeux qui consiste à faire des chorus inspirés des meilleures daubes commerciales, ce qui est problématique, genre musique triomphante mais un peu mélancolique dans le style de Coldplay.

Globalement, les chansons sonnent encore plus disco-funk et sont peut être d’avantage produites ce qui leur suppriment le côté un peu crade-indie qui me plaisait beaucoup sur leur premier album. Mais malgré tout, les dissonnances et l’énergie qui se dégage du tout sauve l’ensemble qui m’intrigue au final plus qu’il ne m’attriste. Attendons le 1er février pour juger en toute liberté donc.

Allez, on écoute/regarde ça sans prêter attention aux petits tracas du quotidien que je viens de développer plus haut :