2010 en musique – Greenwood. (Partie 4)

J’ai écouté et j’ai bien aimé :


N°20 Plan B : The Defamation of Strickland Banks

Grosse claque à Rock en Seine avec un live survolté du crooner anglais, on retrouve cet esprit à la croisée de la soul et du RnB dans un album bourré de tubes pop qui ont une fâcheuse tendance à vous rester dans la tête.

N°19 – Chew Lips : Unicorn

Difficile de résister à l’electro-pop de ce trio londoniens, à ses refrains imparables et à la charmante voix de sa chanteuse…

N° 18 – N*E*R*D* : Nothing

Le dernier-né de la bande à Pharrell qui renoue avec les sommets de Fly or Die opus après un toisième album en demi-teinte, l’album de la maturité…

N°17 – Owen Pallet : Heartland

Final Fantasy c’est fini ! C’est désormais sous son nom qu’Owen Pallett n’en fini plus de nous faire rêver au son de ses violons.
N°16 – Beach House : Teen Dream

Je me dois de le mettre dans mon top20 par obligation familiale… Mais je dois avouer que Beach House a un don pour créer des mélodies de très grande qualité qui mettent en valeur la voix incroyable de Victoria Legrand.
N°15 – JJ : n°3

Vraiment difficile à décrire, des chansons pop atmosphériques, on ne sait pas si c’est joyeux ou mélancolique, en tout cas une chose est sure : la grâce est là…
N°14 – Gorillaz : Plastic Beach
L’effet de surprise est sans doute un peu passé mais Damon Albarn transforme toujours tout ce qu’il touche en pépites d’or pop, en témoigne notamment l’excellente :
N°13 – Midnight Juggernauts : The Crystal Axis

Moins electro que le précédent opus, les Australiens sont toujours efficaces et enchaînent les tubes comme on enfile des perles…
N°12 – The Drums : The Drums

Un peu comme si New Order ou Joy Division partaient en vacances à la plage…
N°11 – PVT : Church With No Magic

PVT prend une nouvelle dimension avec un album sombre et puissant…
N°10 – These New Puritans : Hidden

Meilleur album de l’année pour le NME, ces gens font de la musiques avec des sabres, des hautbois, des pastèques et des coeurs d’enfants, souvent grandiose.


N°9 – The National : Hight Violet

Un vrai grand disque sombre, sérieux, propre et adulte. Avec cette perle tout en crescendo :
N°8 – Jonsi : Go

Voilà une expérience solo réussie ! Jonsi virevolte et roucoule dans les plaines islandaises.
N°7 – Fyfe Dangerfield : Fly Yellow Moon

Autre parenthèse solo, cette fois pour le leader des Guillemots et autre réussite en attendant le retour de toute la bande prévu début janvier ?
N°6 – LCD Soundsystem : This is Happening

Le roi incontesté des dancefloors nous dit au revoir avec son troisième et denier album et un clip délirant… Snif’
N°5 – Fanfarlo : Reservoir

Je triche un peu car l’album est sorti à peu près partout en 2009… Sauf en France ! Donc je me permet de le mettre surtout qu’il serait dommage d’être passé à côté : pour ceux qui aiment Beirut Owen Pallet et Arcade Fire à la fois…
N°4 – Massive Attack : Heligoland

Comme quoi l’un des meilleurs albums de l’année peut donner l’un des pires concerts (soporifiques à Rock en Seine…). Sinon un groupe au sommet de on art.
N°3 – Interpol : Interpol

Retour aux sources et en grâce pour les New Yorkais.
N°2 – Crystal Castles : Crystal Castles (II)

Entre electro assez trash et atmosphérique, un voyage assez renversant, à voir en live pour mieux comprendre le phénomène.
N°1 – Arcade Fire : The Suburbs

Ça ne pouvait être qu’eux…



Joyeux Lolel et à la revoyure !
PS : Pour clôturer définitivement l’année et parce qu’à JNSPUF! on est dans la recherche permanente de l’exhaustivité… une dernière liste, celle du quarantenaire… Signée Greenwood Père…

Beach House – Tean Dream
Band of Horses – Infinite Arms
Villeneuve – Dry Marks of Memory
Foals – Total Life Forever
Syd Matters – Brotherocean
Émilie Simon – The Big Machine
Deerhunter – Halcyon Digest (+Microcastle)
Two Door Cinema Club – Tourist History
Sylvain Chauveau – Down to the bown, An Acoustic tribute to Depeche Mode.