We Are Young.

Amis rennais et moins rennais, vous vous souvenez peut être qu’on vous avait vachement parlé des Russian Sextoys et (un peu) des Wankin’ Noodles ?
On a une super nouvelle pour vous. C’est sans doute la meilleure chose qui pouvait se passer, les deux groupes ont fusionnés partiellement pour donner lieu à un nouveau groupe très intéressant : Juveniles. Très intéressant, car j’aime énormément leur tout nouveau et premier EP.  Du post-punk rigolard des Russian Sextoys, il ne reste qu’une batterie légèrement discoïde, et une basse extrêmement mélodique, mais on ne regrette pas vraiment, au vue de l’évolution musicale impressionnante. L’EP forme un ensemble beaucoup plus cohérent, extrêmement bien produit, varié, avec une influence 80s indéniable mais qui lorgne plus du côté des groupes respectables que du mauvais goût kitsch. Les voix sont également très travaillées, sans négliger des mélodies simples et accrocheuses.
Du groove lifté apaisé (We Are Young) au post-rock puissant (Avant-Garde Is French For Bullshit) en passant par des uppercuts parfaits (Night Nights, Promise), Juveniles semble à l’aise sur tous les formats pour nous faire danser/rêver à coup de nappes planantes, de pads euphorisants, de flanger et de guitares tranchantes. Les plus vieux penseront à New Order et Joy Division, les plus jeunes à Cut Copy pour cette façon de revisiter les années 80 en y apportant une discrète touche de modernité. 5 titres, 5 réussites.
Pour les rennais, le concert de Juveniles, ça se passe le 17 juin au Chantier, et pour les autres vous pouvez télécharger leur EP pour gratuit à cette adresse voilà voilà.