2011 en musique (Partie 1)

BILAN GÉNÉRAL

2011 a été une superbe année musicale. Plein de nouveaux groupes, plein de bonnes surprises, de confirmations et avec ce traditionnel lot de déceptions qui nous permet d’être un peu méchant de temps en temps. 2011, c’est aussi l’année du renouveau français, cinq albums dans le top 20 de Greenwood alors qu’en 2010 c’était 0 pointé. 2011, c’est le triomphe de l’électro-pop à la française mais aussi le retour de Radiohead après quatre longues années d’absence. Et au delà de ces indéniables réussites nationales, il y a toute une génération qui arrive derrière au moins aussi prometteuse, donc 2011 est une année validée aussi pour tout ces groupes français qui n’ont pas encore sorti d’album mais qui sont très prometteurs.
Avant de dévoiler nos top20 albums respectifs, 2011 en vrac ça donne à peu près ça.

LE PIRE VIDÉO-CLIP

Coldplay – Paradise

LES MEILLEURS VIDÉOS-CLIPS

Iron – Woodkid

Black Keys – Lonely Boy

Bon c’est un mème facile, mais tellement génial qu’on ne peut pas ne pas aimer. Levi’s l’a bien compris d’ailleurs.

Battles – Ice Cream

Un clip fou, sale et pop. Tout ce que j’aime.

Is Tropical – The Greeks

Au final je ne sais toujours pas quoi en penser, donc ça ne peut être que bon signe.

Frànçois & The Atlas Mountains – Les Plus Beaux

Un clip qui aurait pu être réalisé par Michel Gondry.

LA CHANSON DE 1986 QUI EN DISAIT LONG SUR LEUR POTENTIEL ET QU’ON A RETROUVÉ CETTE ANNÉE

ON A FRIDAY aka RADIOHEAD – Girl

L’ALBUM LE PLUS DÉCEVANT

Metronomy – The English Riviera

Oui je sais j’en remet une couche et c’est pas gentil. Mais en même temps il faut essayer de comprendre, je suis déçu par cet album beaucoup trop pop. C’est tranquille, c’est fade et c’est chiant. Le pire dans tout ça, c’est que Metronomy est devenu le groupe des putes à franges, un groupe facile qui fait des BO de vidéos Youtube affreuses (genre une meuf qui parle de ses Louboutins). Alors merci les gars mais moi je passe. Heureusement que le live est beaucoup moins lisse.

Cassius

The Strokes – Angles

Déçue déçue déçue. Je suis pourtant ultimement fan des New-Yorkais (de celles qui appelaient Julian Casablancas “Dieu” et qui ont toutes les B-sides et les démos, même celles où on entend rien tellement le son est dégueulasse) mais là j’aurais préféré qu’ils splittent proprement après First Impressions of Earth. Avec dignité. Plutôt que de sortir ce truc enregistré uniquement “parce qu’on nous a proposé tellement d’argent qu’on ne pouvait pas refuser”.

Marion

Wu Lyf – Go Tell Fire To the Mountain 

Moi aussi j’en remets une couche parce que y’a pas de raison. Wu Lyf, THE groupe hype of the Year, qu’il faut “A-DO-RER”, tellement c’est alternatif et tellement le son est super underground. Au final : c’est brouillon, une voix criarde, quasi inécoutable. Même en live ça reste approximatif, ça joue au rocker mais c’est pas suffisant pour combler un manque criant de maturité.

Greenwood

LA PIRE POCHETTE D’ALBUM
The Strokes – Angles

L’OBJET LE PLUS COOL DE L’ANNÉE


Radiohead – The Universal Sigh

NB: Si vous l’avez pas, vous êtes carrément pas cool.

L’OBJET LE PLUS KITSCH DE L’ANNÉE


L’album de Noël de She & Him.

LE DUO LE PLUS IMPROBABLE (le pire aussi)

COLDPLAY feat RIHANNA – Princess of China

L’HOMME DE L’ANNÉE

JAMES MURPHY (leader de LCD Soundsystem).

Le meilleur groupe d’electro des années 2000 n’est plus. Son leader mythique organise des funérailles grandioses au Madison Square Garden (Arcade Fire en Guest), what else…



LES MEILLEURS CONCERTS

ARCADE FIRE – Popaganda Festival – Stockholm

PVT – Point Éphémère – Paris

TAME IMPALA – Mainsquare Festival – Arras

AIR – L’Étage – Rennes

IS TROPICAL – Le Cargo – Caen / Popaganda Festival – Stockholm / Debaser – Stockholm

BATTLES – Route du Rock – St Malo

Une véritable machine folle, euphorisante et dansante. De 2h à 3h20 du matin quand même, donc bel exploit. Ils ont même joué Atlas, alors que normalement ils auraient pas du.

 

ELECTRELANE – Route du Rock – St Malo
C’était loin d’être le groupe le plus attendu de la soirée, mais les quatre Anglaises ont quand même fait des miracles. Un concert où tu ne connais pratiquement pas la musique et dont tu repars en ayant envie d’acheter leur discographie, c’est un bon concert.

ARCHIVE – Festival Beauregard – Caen
C’était puissant.

MEILLEUR FESTIVAL AVEC DES PISCINES

Popaganda – Stockholm (avec Arcade Fire, Lykke Li, Cults, Is Tropical, Delorean, etc.)

MEILLEUR FESTIVAL SOUS LA PLUIE

Route du Rock – St Malo. C’était très très humide, mais c’était aussi très très bien. Cults, The Kills, Battles et Mogwai notamment. Et puis c’est quand même le seul festival où les gens parlent vraiment de musique avant les concerts. L’anti-Papillons de nuit en quelque sorte.

MEILLEUR FESTIVAL SOUS LE SOLEIL

Festival Beauregard – Caen. Oui, on aime s’embourgeoiser début juillet et vous faire des live reports schizophrènes.

MEILLEUR FESTIVAL SOUS L’ALCOOL

Les Transmusicales. Il y avait Breton, Juveniles et Kakkmaddafakka qui ont livré d’excellentes performances. C’est cool décembre définitivement.

LE PIRE FESTIVAL

Main Square Festival – Arras (Arcade Fire, Moby, Coldplay et tant d’autres n’ont pas réussi à faire oublier une organisation et un site catastrophique…).

LE PIRE CONCERT (ou peut-être LE MEILLEUR…)

JOHN MAUS – Debaser – Stockholm
On n’est pas encore très sur si c’était vraiment un concert d’ailleurs.