Nous serons Juveniles jusqu’au petit matin.

Ok je me rends, j’étais censé attendre l’interview du groupe la semaine prochaine dans un bar de Rennes, mais là je ne peux pas. L’EP reçu, l’envie de faire l’article me démange, parce qu’il est coolcool et qu’on aime bien les Juveniles.

Bien entendu il y a le déjà culte We Are Young et Hard Working Girl (d’ailleurs il semblerait que les morceaux soient un petit peu mieux mixés), mais. Deux grosses nouveautés – quoique, en live elles nous avaient déjà scotchés – peuplent cet EP : Through The Night et Blackout. Je dois préciser que ces deux morceaux sont des révélations pour moi, carrément. L’un étant une ôde et l’autre une cassure à mon sens. Le genre de morceau que tu ne te contentes pas d’écouter jusqu’à casser ton casque, mais que tu vas jouer avec tes copains, comme ça a pu m’arriver avec un morceau des Popopopops. JS et Thibault nous gratifient d’une petite pépite.

Ce n’est pas terminé, deux remixes sont là pour rajouter des cerises sur le gâteau. Oui cet EP est un gâteau. Roman de Breton m’avait laissé entendre leur remix de Through The Night lors de notre rencontre à Nantes, je n’osais pas y croire. L’autre version est signée Yuksek, rien que ça. Pas encore de trace du remix de Pégase par contre. Amusez-vous bien en attendant la sortie le 11 juin prochain chez AZ et en vinyle le 18, nos petits rennais favoris ne vous décevront pas. Rencontre la semaine prochaine, on vous redira tout ça. En attendant on retourne écouter l’EP.