Route du Rock I : papa avait une Telecaster.

Vendredi 10 août, quelques trente degrés et un St Malo en pleine forme pour la Route, tout s’annonce parfaitement. Et puis JNSPUF à la Route du Rock c’est toujours un petit peu drôle. Nous sommes accueillis par des inconnus ou des amis que l’on croise, on aura parfois du mal à trouver la force d’aller jusqu’aux concerts mais on est des pros, on va réussir. Quelques têtes connues se promènent dans la foule, on croise des artistes qu’on a déjà interviewé et l’on prend des verres avec eux. Tout est chouette à St Malo.

 Alt-J

Je pense que ce groupe est en réalité une très grande imposture, je vais attendre un peu avant de me prononcer tout de même. J’exprimerai cet avis en détails plus tard. J’ai failli faire une blague de mauvais goût avec Alt-F4 mais je ne la ferai pas.

Patrick Watson

À mon grand désarroi, j’ai raté ce concert (ça commence bien le live report JNSPUF de la Route du Rock !). Mais je suis persuadé que c’était très bien. Pardon Patrick.

Dominique A

On arrive devant le concert, le papa et son groupe sont déjà en place. Il est là, chemise noire, Telecaster blonde, classique mais efficace. On ne peut pas réellement nommer ça variété française, il y a une véritable puissance et les musiciens jouent plutôt bien, ça sonne du tonnerre. La scène et l’atmosphère sont étonnamment martiales, violentes. Les textes en français adoucissent le tout, il le fallait bien. Un équilibre vient de se créer, peut-être était-il déjà là avec Patrick Watson et ses musiciens. Dominique A ouvre la voie pour les autres groupes et place la barre très haut d’entrée de jeu, sans les attaquer une seule seconde.

Spiritualized

J’attendais beaucoup de ce concert, j’ai reçu beaucoup mais pas de la façon que j’imaginais. La formation est étrange, le groupe est peu compréhensible, et tant mieux. Les musiciens ne semblent pas vraiment là et pourtant tout fonctionne. Broken Heart ne sera pas jouée, j’ai le coeur comme la chanson. En dire plus serait judicieux mais surtout peu utile, il faut le voir pour le croire.

The Soft Moon

Superbe concert bien que trop répétitif. C’est bien joli de toujours faire des groupes comme Joy Division ou New Order (pour le coup on naviguait entre les deux) avec des petites doses d’originalité, mais personne ne sonnait comme eux à l’époque ou alors peu de groupes. Faites donc un groupe inédit, en attendant c’était très bien joué et agréable, le public a suivi et l’ambiance était extrême.

Civil Civic

Belle performance sur une scène bien trop petite pour eux (on échange le passage d’Alt-J et de Civil Civic pour voir ?), la Route du Rock s’est amassée devant cette scène de 5m² et elle a bien eu raison. Ça envoie, ça casse tout.

Squarepusher

Après Aphex Twin en 2011, voici que le festival convie Squarepusher à la fête. La musique électronique savante, pourrait-on l’appeler. Décrit il y a peu par Teki Latex comme son artiste favori toutes époques confondues, je m’attendais à quelque chose d’imposant. Mon dieu, quelle claque. D’accord c’est très élitiste, mais quelle qualité incroyable dans la musique. Un écran devant, un écran derrière, un écran sur la tête et le tout sans faire penser une seule seconde à un ersatz des Daft Punk. L’électronique a atteint un très haut niveau ce vendredi et je retournerai le voir un jour, il n’y aucun doute. Et puis si on suit l’ordre des choses… Amon Tobin en 2013 ? S’il vous plaît.