Le cartoon a tremblé.

Mercredi soir dernier se jouait à la Bibliothèque Lucien Rose un ciné-concert organisé par le Jardin Moderne, le Festival Travelling, l’Antipode et Murailles Music. L’occasion de découvrir un projet génial (et un peu fou).

4 épisodes de Tom & Jerry datant de 1933 étaient autant d’occasions pour libérer la folie créatrice de La Terre Tremble. A l’aide d’omnichord, boites à rythme, batterie non conventionnelle et effets de guitare multiples, les instruments et musiciens du trio rennais (en duo pour la performance) fournissaient la bande son des courts métrages. Les morceaux écrits pour l’occasion constituaient une  immersion à la fois dans l’univers fascinant du groupe mais aussi dans l’univers pré-psychédélique et élastique des cartoons. La batterie tribale et les paysages sonores créés par le guitariste illustraient les tribulations et les rencontres des personnages.

On a pu y voir des épisodes de Tom & Jerry bien différent de ceux que l’on connaît actuellement, un univers peuplé de distorsions de corps et d’allusions franchement politiquement incorrecte (squelettes noirs, indiens à croix gammée, etc.). Le tout emprunt d’une atmosphère étrange et loin de l’euphorie générale des cartoons habituels.

La musique convoquait elle une foule de références dans un maelström de genres musicaux s’adaptant à toutes les situations délirantes présentes à l’écran. L’oscillation entre illustration brute de l’action à l’écran et improvisation plus libre rendait l’exercice fantastique et passionnant.

Si on ne devait retenir qu’une seule chose, on garderait l’impression d’avoir assisté à une performance unique.

En plus, La Terre Tremble !!! vient de sortir un nouvel album intitulé Salvage Blues et il vaut le coup d’oreille.