(New) Pyramid Song.

Plus qu’un prétexte, la publication de la compilation de Kitsuné, Parisien III est une vraie opportunité de parler un petit peu de mon nouveau chouchou de l’electro française : Pyramid. De ce Lyonnais, on sait finalement assez peu de choses, si ce n’est qu’après avoir publié un premier album remarquable (et visiblement remarqué) le monsieur est finalement pris sous l’aile de la team franco-japonaise, reine de l’electro qui fait danser en douceur.

Paru en 2011, son premier album Lost In Space proposait une recette incroyable d’electro spatiale qui combine beats tendus, basses lourdes, arpèges en folie et nappes planantes pour un effet dansant et planant. Un charme 80s anime le tout sans tomber dans une caricature ou un cliché. Mais le maître des synthés qui rendent fou s’est également essayé au remix avec des succès indéniables (un très bon remix de Knight Moves de Chilly Gonzalez notamment).

Le voici donc de retour avec un excellent nouveau titre Wolf (et son clip gangsta plutôt classique). Espérons que cela lui donnera l’occasion d’exposer sa musique au grand jour. Ce nouveau titre propose toujours cette electro planante faite de synthés tranchants et de basses rebondies. L’atmosphère générale y est bien moins stressante qu’il pourrait paraître au premier abord (un classique de Pyramid en somme) et le titre s’achève dans un épique solo de guitare quasi glam rock. Double pouce.