Finies les vacances ! Relevé de notes pour Granville, Superets & Pendentif

Les vacances s’en vont petit à petit, au moins aussi vite que les partiels se rapprochent, ou le Baccalauréat, ou tout autre concours obscur… JNSPUF! a réalisé ton rêve : devenir professeur pour toi, le 12 avril dernier à l’Antipode rennaise. Trois élèves en loges : les Superets, Pendentif, Granville. Accompagnés des petites soeurs et petits frères, les parents et les grand-parents d’élèves (!) sont les premiers devant la scène, ceci nous rappelle avec nostalgie les années surdouées et nos premiers concerts. Le trac le plus insoutenable de leur vie, un stress jamais vu avant, une acnée qui revient et pour cause : le jury JNSPUF! était présent avec 50% d’Happy Soup. Une moitié oui, mais la moitié la plus rude… celle qui râle, qui n’aime jamais rien, qui ose dire fièrement que Woodkid c’est nul, qui pense que Pegase pique sans verguogne des morceaux à LCD Soundsystem, celle qui croit Gomina conquérant des continents et se brûle les cheveux devant Rammstein… Tremblez, voici le verdict Je ne suis pas une fille ! Pour ne pas susciter de jalousie et couper court au favoritisme, voici la photo de classe par ordre de passage :

Superets : 15/20, agréable surprise ! Encouragements

Les rennais sont ici à la maison, quasiment. Comme certains ont eu l’audace de passer l’épreuve du Bac dans leur propre lycée, les cowboys se montrent instantanément présents et délurés, le genre de troupe à venir alcolisé à l’examen. Les titres s’enchaînent, se suivent sans se copier, ce qui reste un point positif dans une classe musicale où beaucoup se calquent pour évoluer. Nous les avions évalué à la baisse un soir d’écho du Oan’s, émission rennaise sympathique, la surprise n’en est que plus agréable. On virevolte, c’est parfois drôle – Léo, sponsorisé par Petit Bâteau perd sa guitare, ce qui entraîne un comique de situation sur la scène, très frenchie (forcément !) avec un côté rock’n’roll 60’s/synthés 80’s peu déplaisant. Certains titres sont des tubes, d’autres plus faibles, mais les plus faibles sont le résultat de risques que l’on ne manquera pas de souligner. Ce soir, Françoise Hardy est à table et tente de séduire les Hives au complet. La note de 15/20 est attribuée sur cette épreuve, le corps enseignant conseille à l’élève de ne pas relâcher les efforts et le travail, et de continuer à être ce genre d’élève qui ne fait rien de l’année et décroche le Bac avec mention. Attention tout de même à la corruption professorale jeunes pousses romantiques !

Pendentif : 16/20, timide, mais doué ! À travailler.

La corruption existe sous plusieurs formes, nous étions plus que jamais des garçons ce soir et la chanteuse était très jolie. Après une moitié de set fixée sur elle – qui a chuchoté Jupiter ?-, nous commencons enfin (!) à prêter une oreille à ce déjà bon élève. Tout est très fluide, nous attendons la petite étincelle, sagement et avec ce sourire à la fois niais et lubrique si caractéristique à Greenwood le bienheureux. Magie, cette étincelle arriva ! Le guitariste, qui semble aussi compositeur et tête de Pendentif, se lâche et emporte toute sa troupe : le côté tropical explose et puis zut, que la joie demeure. Embrasse-moi résonne sur des notes de finish, c’était léger sur le début, ou peut-être était-ce nous qui n’écoutions pas assez… les efforts de l’année scolaire payent toujours, en voici la preuve. Pendentif fut travailleur de septembre à maintenant, dans une amélioration nette et régulière des travaux rendus ! Il faut oser davantage, cueillir le public. Élève discipliné, un 16/20 qui pourra s’améliorer. Bravo !

Granville : 8/20, sur la mauvaise pente, se ressaisir !

L’élève fit deux erreurs : trop confiant, trop absent. Le début d’exposé, intro nommée Les Voiles, n’est pas bien joué, nous entamons un oral poussif. Il faut travailler et réviser ! Ne pas rester sur ses acquis ! Le genre d’élève à courir à toute vitesse mais les mains dans les poches. Notons immédiatement pour ne pas les éluder les deux efforts appréciés du jury : Corps perdu et ce vieux morceau, Panpan. Ceci passe, mais ce n’est pas une raison pour rejouer les tubes en rappel ! Le dernier cancre a avoir tenté ceci devant nous fût Christophe Maé (nous avons un lycée public, okay ?) et la cicatrice est encore douloureusement chaude. Le morceau Jersey, présenté une année ou deux plus tôt sur une bien charmante copie-double, est saboté par la présence fantômatique de la bande d’amis : guitare souvent fausse, chanteuse timide et endormie (de la voix !), bassiste oublié et presque en dehors du groupe (pourquoi ? Nous attendons un justificatif des parents), batteur musclé mais avec tout ceci, impossible de groover. 8/20, car sous cette note, les rattrapages ne sont pas accessibles, et nous tenons déjà une réputation de méchants professeurs. Granville, persuadé que l’année est déjà finie, attaque un trimestre bien difficile.

N.B : Le conseil aime à notifier que toutes ses belles photos sont sous copyright © Benoît Marquette, notre copain d’Happy Soup. Ceux qui cliquent auront +2 sur leur moyenne annuelle. Bonne rentrée à tous.

One thought on “Finies les vacances ! Relevé de notes pour Granville, Superets & Pendentif

Comments are closed.