Interview des nouveaux batteurs naïfs

Il n’y avait qu’eux pour pouvoir parler d’architecture, de tigre et de Jacques Chirac en l’espace de 15 minutes, armés d’un magnifique Bob Ricard de la collection printemps/été 1988. Puisqu’ils passaient à l’Ubu, JNSPUF! a eu l’occasion de rencontrer les Naive New Beaters. Égal à lui même, le trio détonnant – bien qu’un peu fatigué et mou ce soir là, on vous l’accorde, s’est livré à une interview des plus insolites.

Salut vous. Alors au lieu de vous présenter, est-ce que quelqu’un peut présenter quelqu’un d’autre du groupe, en disant quel est son animal préféré ?

David Boring : Moi je sais… Pour Martin c’est… Le tigre. Et même je dirais le tigre qui fait graou.

Eurobélix : Ah oui ! C’est son truc.

David Boring : Voilà. On a décrit Martin.

Et pour les autres ?

Eurobélix : Alors ça, c’est David Boring, c’est un singe.

Martin Luther BB King : Ah ouais, pas mal.

David Boring : Mais c’est vrai que dans la vie on ressemble tous à un animal. Et Martin lui, il ressemble pas à un tigre en fait. Il dit qu’il kiffe les tigres, c’est son animal préféré, mais après il ressemble pas à un tigre.

Martin Luther BB King : Siii je ressemble à un tigre ! J’ai beaucoup de cheveux, et puis j’ai des trucs sur les bras.

David Boring : Toi Eurobélix, tu ressembles au tapir.

Eurobélix : C’est le truc dans le genre immonde ? Ouais. Vas y, je t’emmerde. C’est bon, il essaie de me ridiculiser, c’est son truc…

Qu’est ce que vous avez pensé les uns des autres la première fois que vous vous êtes vus ?

David Boring : Alors moi on m’a dit que je ressemblais à Eurobélix. Et puis je l’ai vu, et ça m’a super énervé.

Eurobélix : Mais je savais pas, alors du coup moi ça m’a aussi super énervé là. Martin, je me rappelle pas la première fois que je l’ai vu.

Martin Luther BB King : Moi je me souviens plus trop non plus… Si ! C’était quoi déjà, c’était au vernissage là, d’un truc chelou ? Non ? Sinon c’était à Santa Cruz et il avait déjà un Bob Ricard. et je me suis dis « tiens c’est bizarre ».

David Boring : Chelou le bob.

Depuis 2006, c’est quoi votre meilleur souvenir de groupe ?

Eurobélix : La Première à la Cigalle à Paris c’était pas mal.

David Boring : Showcase…

Martin Luther BB King : Je l’ai déjà dit et je le répète : le dernier concert qu’on a fait à la Flèche d’Or. C’était un très très bon souvenir. Visiblement on n’est pas d’accord sur « un » meilleur souvenir.

David Boring : Ouais on n’y arrivera pas je pense. Mais peut être quand on a joué dans la cathédrale en Tunisie. Ouais non, le concert était chelou. Mais bon ça claque quand même. Il y avait pas beaucoup de monde, mais les gens étaient très chauds.

Martin Luther BB King : Oui ça c’est ce qu’on dit dans les concerts où y’a pas beaucoup de monde.

Eurobélix : C’était un peu magique.

Comment se passe vos compositions ? Avez vous besoin de sérieux ou pas du tout ?

Martin Luther BB King : Alors c’est Jeff qui écrit toutes les paroles, notre musique. Nous on fait…

David Boring : Le coq !

Martin Luther BB King : Le coq. Et interpréter. Non, on fait tout ensemble ! Mais principalement les paroles, l’écriture des textes, pour David Boring, et la composition musicale pour Eurobelix et moi-même.

Et est-ce que composer une chanson en français est dans vos projets ?

Martin Luther BB King : Là tout de suite ?

David Boring : Oh… pourquoi pas… On avait fait une chanson en chinois. Les paroles c’était « je t’aime, tu m’aimes, on s’aime, c’est cool, aimons nous ».

Quelles sont vos influences autres que musicales ?

David Boring : Le cinéma, la lecture…

Non mais qu’est ce qui vous inspire vraiment ?

David Boring : Les musées, l’architecture …

Martin Luther BB King : Quand je me ballade dans une forêt, j’observe la nature, et je me dis « mmh c’est beau »

David Boring : C’est peut être des trucs plus du moment. Admettons, par exemple, on va voir notre label, et on est énervé contre eux… et bah on rentre à la maison et on fait un coup de gueule.

Alors c’est quoi du coup vos inspirations dans la musique ?

David Boring : Moi j’aimerais bien ressembler à Michael Jackson. Physiquement, tout.

Eurobélix : Moi j’aime bien les Beatles mais on n’est que trois.

Faut embaucher sinon. Mais ça coûte cher.

Eurobélix : Ouais faut embaucher.

Martin Luther BB King : Pareil, moi j’aurais bien dit AC/DC, mais ils sont plusieurs dans le groupe. Donc ça va être compliqué. Enfin on peut se concentrer sur certains aspects de ce groupe.

Quel mot choisiriez-vous pour définir votre musique ?

David Boring : C’est « bien ». C’est « super ». Juste un mot c’est ça ?

Martin Luther BB King : « anisé »

David Boring : Moi je vais réutiliser « chaloupé » même si j’avais pas le droit de le redire dans l’interview.

Quelle personnalité française aimeriez-vous voir avec vous sur scène ce soir ?

David Boring : Jacques Chirac ! Bien sûr, en toute évidence.

Et quelle personnalité française aimeriez vous voir nue sous la douche ?

Martin Luther BB King : Nabila du coup.

David Boring : Nabila avec Jacques Chirac !

Avec quelle personnalité française aimeriez vous faire une collaboration ?

David Boring : Gainsbourg mais il est mort.

Eurobélix : J’allais dire la même chose tiens c’est drôle.

David Boring : C’est pas drôle, il est mort.

Martin Luther BB King : Une chanson featuring Jacques Chirac je pense que ça peut faire parler de notre musique.

Eurobélix : Il est tellement à la masse qu’il pourrait accepter aussi.

Avec quelle personnalité française aimeriez vous avoir un enfant ?

Eurobélix : C’est engageant quand même un enfant, faut s’en occuper après.

David Boring : Avec Bettencourt. Ca pourrait. Tu sais ça dure pas très longtemps.

Eurobélix : Non mais l’enfant il pourra même pas rencontrer sa mère. Moi je ne sais pas. J’ai pas vraiment envie de faire un enfant avec quelqu’un que je connais pas.

David Boring : Pense à ta petite copine, c’est le moment de lui dire. Ou une déclaration de mariage.

Eurobélix : Sinon j’aime bien Charlotte Gainsbourg, c’est vrai. Elle a l’air sympa avec les enfants en plus.

Martin Luther BB King : Je vais être obligé de répondre du coup… Mais j’ai pas d’idée ! Avec Dorothée tiens ! Pour tous les services rendus à la Nation, elle mérite bien ça.

Quels sont vos projets pour la suite ? La tournée Ricard, c’est bientôt fini ?

David Boring : Ouais c’est bientôt fini. On en est à la cinquième date, et il y en a 7. Bientôt, c’est l’avant dernière. A Caen, au Cargö. Et après le 3 mai à Paris, au Trianon. Il faut y aller, absolument. Et Après Rock’n Solex à Rennes. Ca va être formidable. Super concert, super attendu au tournant. Les gars ont tout à prouver, tout à donner et ils donneront tout, ils prouveront tout.

Martin Luther BB King : J’ai entendu qu’il y aurait des featuring surprise, divers et variés. Et des effets pyrotechniques, comme d’habitude, absolument incroyables.

David Boring : Mais pas comme d’habitude ! Ils seront vraiment différents.

Un mot pour terminer l’interview ?

David Boring : Big Up à Liliane ! Mais c’est mon mot, ça n’engage que moi.

Martin Luther BB King : Et bah Dorothée j’attends ton coup de file alors !