Sapin ? C’est l’amour à la plage

a1629581017_10

Élan de folie, on traverse tout le catalogue Retard Records ces semaines-ci. Un jour, peut-être bien un jeudi alors que la Chouffe de Noël nous réchauffait ardemment, Cassius m’a sorti quelque chose du style “nan mais sérieux, hips, One Two Tree Four c’est pas l’un des meilleurs jeux de mots de tous les temps hips ?”. Admettons, il avait pas tort le patron. Sapin est un trio rennais (on peut se tromper) qui a deux choses de mieux que tout le monde : les jeux de mots qui tuent et la pochette qui tue. Illustrée par Lou L’enfer comme celle de Burnside Eleven qui passait dans nos assiettes il y a quelques jours, l’artwork est un véritable régal pour nos pupilles dilatées, d’ailleurs Flipper finit mal dessus, encore un point positif (parce que, clairement, personne ne pouvait le saquer ce dauphin).

Une K7 chez Retard Records plus loin, les voilà qui livrent Radio Hits et démontrent une troisième chose : Sapin a aussi le sens du titre. Nous adorons à notre rédaction tout particulièrement le morceau Back to the beach qui se pose en roi des étés, avec des gimmicks imparables qui nous feraient perdre jusqu’à tout sens critique tellement c’est cool. Le mot cool d’ailleurs, ici prend tout son sens et est malmené de bout en bout par des garçons à la niaque folle. Jesus Can Be Helpful est plutôt chouette également, une super ambiance qui enrobe pas mal ses créateurs : un son relativement gras et lourd alors qu’on s’attend plutôt aux Beach Boys de prime abord. Franchement, on perd pas au change. D’autres productions rappellent Regal ou les Black Lips époque Navajo sinon, avant que les lèvres ne deviennent des clés. Pas de production outrancière sur ce Radio Hits dont on ne sait pas trop si c’est réellement un album, des effets au poil qui de leur côté non plus n’essaient pas d’en faire trop, Sapin fait pas mal pour ce coup. Une cohérence se dégage de l’objet, ça se sent qu’ils ne roulent pas pour l’or mais plutôt pour le fun, et ça on ne peut que s’en réjouir. Allez, j’ouvre une bière, à la vôtre.