Avant la Route

Comme tout les ans depuis 2011, un été (enfin ce qu’il en reste) réussi ne peut être jugé qu’à l’aune d’un seul élément : aura-t-on été suffisamment pas trop pauvres/malins/organisés pour pouvoir assister à la Route du Rock ?

VISUEL_RDRE2014_640X290

La moitié de l’équipe y sera, c’est déjà pas mal. Et on peut dire qu’on a sacrément hâte quand on voit la programmation exceptionnelle dévoilée cette année. Les meilleurs seront réunis pour faire danser tout le festival comme jamais avec pas moins de 5 énormes pointures musicales présent sur le Fort de St-Père-Marc-en-Poulet (ce nom est sans doute responsable à lui seul de 10% de la célébrité du festival) : Moderat, Caribou, Darkside, Jamie XX et le pape du néo-disco Todd Terje (joie ! impatience ! Inspector Norse !). A signaler également : la présence des Thee Oh Sees, ces inénarrables fous du garage qu’on avait eu la chance de pouvoir interviewer juste là et qui risquent très certainement de retourner tranquillement le festival.

Y seront également une flopée d’autres groupes dont on vous a déjà bien rebattu les oreilles avec (Temples, François & The Atlas Mountains, The War on Drugs, Angel Olsen, Real Estate, Mac Demarco).

Avec sa dose de groupes “cultes” façon Route du Rock, on retrouvera sans doute l’ambiance “rock de papa” qui nous plaît aussi beaucoup. On est ravis de revoir Portishead qui nous ont déjà fait une forte impression à Beauregard il y a quelques semaines. Et de voir enfin le phénomène Baxter Dury en live. On attend aussi beaucoup de Slowdive, groupe culte s’il en est, et qui a par ailleurs totalement sa place à St Malo. On se voit déjà croiser des fans hardcore au camping.

Groupes cultes + groupes de l’année qui ont squatté les playlists JNSPUF = combo parfait ? Oui et non. Il ne faudrait pas non plus sous-estimer la Route du Rock, qui compte bien proposer également son lot de découvertes, et il se trouve qu’on aura encore de quoi faire cette année. On va pouvoir commencer par écouter les groupes que Jim écoute tout seul chez lui et pensait être le seul à le faire (Protomartyr et Aquaserge notamment), et puis se tourner ensuite vers Perfect Pussy, Cheatahs, Ought et Kurt Vile pour voir. Oui, on a toujours pas écouté Kurt Vile, c’est mal, on sait.

Ca sera aussi l’occasion de passer bien trop longtemps dans la tente Label & Fanzine, de faire semblant de parler anglais au camping, et d’aller voir la conférence sur le rock psychédélique de Christophe Brault. Parce qu’une Route du Rock sans aller voir la conférence de Christophe Brault, c’est pas vraiment une Route du Rock. Vous l’aurez compris : ça approche et on a hâte.