Juvamine

C’est la rentrée, mais c’est pas grave !

Histoire de garder le moral et de faire le plein d’énergie, on vous a préparé une petite playlist avec du sucre, des épices et des tas de bonnes choses.

Juvamine from JNSPUF! on 8tracks Radio.

Franz Ferdinand – Erdbeer Mund

On aime toujours Franz Ferdinand, mais jamais autant que quand ils décollent complètement et se laissent aller à leur imagination déviante (et qu’ils chantent en allemand). Ils ont lâché l’air de rien ce clip débile au printemps, et si jamais ça vous a échappé on vous le met en fin d’article parce que ça serait sot de passer outre. Spoiler : Nick McCarthy gambade dans les vêtements de sa soeur, en plus d’une référence subtile à la pochette des Thee Oh Sees (soyez attentifs au panier de fraises).

Courtney Barnet – Pickles from the Jar

Ah Courtney Barnet … depuis la sortie de son double EP “a sea of split peas” en 2013 la bonne parole se répand et nous sommes de plus en plus nombreux sous le charme de cette extraordinaire australienne. Pour résumer vite fait, le plus simple, c’est sûrement de vous parler des Moldy peaches : la donzelle conjugue le songwritting sans fard de Kimya Dawson et le rock cracra d’Adam Green. Elle est plus ou moins la fille la plus cool du monde. ET, elle fait des jeux de mots à la con, la classe.

Liars – Mess on a Mission

Mais quelle putain de bonne chanson. Sérieusement ça fait des mois qu’elle tourne en boucle chez nous et ça reste aussi fou qu’à la première écoute. Et le souvenir de leur live à la Route du Rock ne gâche rien !

The Growlers – Good Advice

Le genre de groupe qui amènent le vent chaud californien. Leur album arrive vite et c’est clairement ce dont on aura besoin (Genre en novembre. Quand l’hiver vient. Que les jours raccourcissent. Et que se rangent les terrasses de bar). Je vous avertis au passage : le poncho sera à la mode au printemps, donc n’hésitez pas à adopter de suite une dégaine de camé du désert, ce rêve nourri en secret. Et n’écoutez pas vos amis sarcastiques : ils n’y connaissent rien.

Fujiya & Miyagi – Flaws

Si votre pouls s’accélère et si vous avez l’impression d’être Harisson Ford dans Blade Runner, pas d’inquiétude. C’est fait pour.

Karen O – Rapt

Depuis leur premier album (pour qui nous garderons a jamais une tendresse infinie), les Yeah Yeah Yeahs se sont monstrueusement transformés. On ne niera pas l’efficacité de tubes comme Zero ou Heads Will Roll, mais valaient-elles vraiment le sacrifice du chant vulnérable de Karen O ? En tout cas, nous voilà enthousiastes car la chanteuse revient en septembre avec un album solo où elle se la joue PJ Harvey.

Takako Minekawa & Dustin Wong – She He See Feel

Cette chanson ressemble à un complot fomenté par un jeu Game Boy Color et des bonbons qui piquent. Oui, c’est n’importe quoi mais c’est comme ça.

QT – Hey QT

En parlant de complot, celui là, il poutre. Non, ce n’est pas du Aqua de 1998, c’est tout neuf : voici l’enfant mutant de Sophie (qui est un homme) et de A.G. Cook (qui est un homme aussi, mais vu qu’il n’est pas au chant, c’est moins surprenant). Même si on n’a pas tout compris à leur concept impliquant entre autres, une boisson énergisante imaginaire, on est conquis.

 

(merci Anaïs !)