I’m From Rennes : top départ

N.B. En honneur de Retard Records et de leur super soirée du 1er octobre, on publie cet article un jour à la bourre et du coup on parlera pas de la soirée d’ouverture d’I’m From Rennes à l’Antipode (on vous met une petite vidéo quand même parce ce qu’elle est chouette). Ca avait l’air certes très bien mais voilà, c’était fait exprès, les honneurs avant tout.

I’m From Rennes, top départ donc. Le rock, le folk, le hip-hop et l’electro appellation d’origine contrôlée. La bière de nos terroirs, la sueur made in BZH, la fierté d’une scène vivante et dynamique (ô lyrisme patriote, quand tu nous tiens).

Au programme : des découvertes, surtout. Bon, si vous êtes un ou une habitué-e des bistro rennais, vous risquez surement de reconnaître quelques groupes, mais on peut quand même féliciter l’équipe pour le boulot de déffrichage. Et pour les autres qui ignorent tout de la scène locale, c’est (presque tout le temps) gratuit, donc pas d’excuse.

On ne saurait que trop vous recommander :

Samedi 20 septembre, un concert coolos de Soap Opera au Oan’s Pub en partenariat avec Rennes Musique, le blog toujours à la pointe pour ce qui est de nous fournir le programme incroyable de ce gigantesque bordel qu’est la fête de la musique à Rennes (mais pas que).

Dimanche 21 septembre, L’événement hors concert à ne pas louper de ce festival pour un peu que la musique soit une passion, c’est sans doute l’après midi Relation Chips au Jardin Moderne, pour discuter matos, conseils, et astuces avec tout plein de musiciens et pro de la musique.

Mercredi 24 septembre, toujours au Oan’s Pub, il y aura un concert des très bons Fago.sepia (side-project intriguant et captivant de quelques musiciens de Mermonte, entre jazz et math-rock) et de Les Gordon (qu’on a pas encore assez écouté pour pouvoir juger, mais qui bénéfice de toute notre sympathie pour le seul morceau parvenu jusqu’à nos oreilles)

Vendredi 26 septembre, au Melody Maker cette fois, une soirée entre pop et coldwave qui s’annonce également bien cool avec Marble Arch et Piranha, deux groupes rennais qu’il nous tarde de découvrir en live. L’after de la soirée vous est offert par personne d’autre que nous-même au Moon Station. Un DJ set de Magnetic Days au programme, un blindtest et tout le monde est content. (plus d’infos ici)

Mercredi 1er octobre, il sera de mauvais goût de louper la soirée Retard Records avec ce qui se fait de mieux à Rennes en matière de garage pop. Rigg, Kaviar Special, les excellents Combomatix, et bien sûr les retro-à-gogo des Madcaps. Double pouces en l’air.

Pour la soirée de clôture du 4 octobre, deux salles, deux ambiances : soirée Les Gérards au 1988 Live Club (idéal pour chopper leur autocollant ultime : “Moi non plus je ne trouve pas ça drôle madame”) ou soirée electro à l’Ubu avec de bonnes choses à attendre de Fox dans un style “dansons mais dans un cocon agréable”.

Et non, on ne parlera pas des concerts en appartement qui sont déjà (malheureusement) complets.

Allez, c’est le moment de sortir de sa tannière, c’est la rentrée.