Transmumuse

On reprend à peine nos esprits, et voici que déjà reprend la vie normale. Celle qui ne contient pas de journées hors du temps, celle qui ne contient pas non plus de découvertes à foison, de soirées mémorables, de musique H24. C’était les Trans 2013, rendez vous l’année prochaine.

Cassius
10/12/2013

Faites vos jeux.

Le froid de décembre, le Parc Expo, la bonne musique, et puis c’est tout.

Cassius
21/11/2013

Frissons d’hiver.

On peut commencer à le dire haut et fort : les Transmusicales 2012 sont un excellent cru. Beaucoup de découvertes as usual, deux trois “têtes d’affiches” plutôt improbables (Vitalic et Rachid Taha, what else), son lot de projets expérimentaux et exotiques, et surtout grosse surprise, pléthore de groupes français tous plus géniaux les uns que

Cassius
05/10/2012

A cause de toi le ciel est comme un dancefloor maléfique.

On commence à fouiller dans les noms de la programmation des Transmusicales, et au premier coup d’œil déjà de chouettes trucs. Plusieurs groupes nous aideront clairement à passer l’hiver. Déjà Kakkmaddafakka, de la pop norvégienne produite par Erlend Oye, l’excellent monsieur des Whitest Boy Alive & Kings Of Convenience. (mouvements de tête frénétiques de gauche

Marion
23/09/2011

Good Weekend.

On vous l’a dit au moins plus de fois que lorsque Michael Jackson est mort, les Transmusicales, c’est plus qu’un simple festival rennais. C’est trois jours de folie, toute une ambiance collective à base de musique, de bière et de gros what the fuck parfois (à ce titre l’interview des Automators publiée prochainement gagne sans

Cassius
15/12/2010