Julien Doré : LUV, el-ou-vi

Julien Doré avait écrit un premier disque, Ersatz, à l’image de son titre. Maladroit parfois, touchant un peu aussi, il était la résultante d’un parcours en dents de scie dans le télé crochet que tout un chacun connaît. Bichon fut là ensuite, plus humble, sobre, plus joli, plus bleu, plus Christophe et sûrement plus simple

Jim
16/12/2013