"De toute façon Operator Please, c’est surtout intéressant pour la violoniste hein."

On parle souvent, et à juste titre, des groupes qui “passent le cap du deuxième album” avec brio. Surtout cette année, où bons nombres de groupes s’engagent dans la voie difficile du “sophomore”, tantôt retour de bâton d’une hype vengeresse (Cajun Dance Party, Mumm-Ra) ou tantôt éclatement au grand jour d’un talent caché (The Horrors,

Cassius
03/05/2010