MALALATETE.

Foster the People fait partie de ces groupes qui font du MGMT-like comme c’est pas permis mais comme c’est globalement très bien fait, on ne peut qu’adhérer. Cela ne va pas jusqu’au copier-coller mais les ressemblances sont sur certains morceaux assez troublantes (la fin de Waste). Leur côté psyché n’est pas trop revival 60ies ce

Greenwood
11/08/2011