I survived to Sébastien Tellier and Surkin’s radio

Deux disques m’ont marqué ces dernières semaines. D’un côté le majestueux My God Is Blue de Sébastien Tellier, et de l’autre USA Club Mixes de Surkin (surtout de ses petits copains, de fait). Plutôt que de faire deux chroniques élogieuses, bêtes et méchantes, je vais tenter de les confronter ici alors que tout les oppose.

Jim
26/04/2012