One Ring to bring them all and in the darkness bind them…

Quand le temps des top2012 arrivera, je serai bien aise de pouvoir glisser un petit “(lire ici)” grâce à ce présent article. Car à coup sûr, les insaisissables Canadiens de Purity Ring et leur premier album Shrines seront dans le haut du panier. Retour sur l’une des perles de l’été dernier, injustement oublié dans ces pages.    

Greenwood
14/10/2012