"I’m the master of my own bladder."

Le raz-de-marée évoqué par Greenwood dans sa chronique de Yeasayer des groupes de ces dernières années de pop psychédélique, majoritairement américaine, majoritairement de la côté Est, majoritairement de Brooklyn, m’a beaucoup interrogé sur la définition actuelle de critères du «cool». Simple inversion peut être : les geeks deviennent cools, et les rockers ringards ? C’est

Cassius
16/03/2010